Moules de bouchot, un savoir-faire unique

Pour commencer, savez-vous ce qu’est une Moule de bouchot ?

Bien évidement il s’agit d’une sorte de moule !!! Ce qui fait sa spécificité, c’est son mode d’élevage…

Et non ! Bouchot n’est ni une ville ni un lieu-dit… c’est l’une des façons d’élever des moules !

RETOUR SUR LES ORIGINES DE CE MODE D’ÉLEVAGE

C’est un voyageur irlandais, Patrick Walton, qui en 1235, a inventé la culture sur bouchot. Victime d’un naufrage dans la Baie de l’Aiguillon, il s’installe et se consacre à la capture d’oiseaux d’eau à l’aide de filets.

Il s’aperçoit rapidement que les piquets retenant ses filets, plantés dans la mer, se recouvrent de moules. Il multiplie les piquets et les réunit par des claies. Il baptise son invention avec les mots « bout » et « choat » : la clôture en bois.

La culture des Moules de bouchot est née.

EN QUOI CONSISTE CE MODE D’ÉLEVAGE ? OÙ EST-IL PRATIQUÉ ?

Deux espèces sont cultivées pour produire les Moules de bouchot : Mytilus edulis, et Mytilus galloprovincialis.

Ces espèces correspondent à des produits sélectionnés pour leur aptitude à vivre dans les conditions d’élevage sur estran telles que définies dans un cahier des charges précis mais également selon les méthodes et la durée d’élevage qui permettent de garantir la spécificité et la régularité des produits.

Cette culture se pratique sur le littoral Atlantique ou de la Manche, sur des alignements de pieux, les fameux bouchots.

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR OBTENIR DES MOULES DE BOUCHOT ?

1 an.

C’est au début du printemps que naissent les Moules de bouchot entre la Charente et la Loire. Des cordes sont tendues horizontalement pour recueillir ce naissain qui peut se fixer facilement.

En juin, les cordes sont disposées sur des portiques en bois appelés chantiers. Le naissain se développe ici jusqu’à la fin de l’été.

Les cordes sont enroulées en spirale autour des bouchots à partir de septembre. Pour protéger les Moules de bouchot contre l’invasion des crabes, les pieux sont habillés d’une jupe ou tahitienne.

Le développement des Moules de bouchot a lieu pendant l’hiver et le printemps suivants.

Les artisans producteurs veillent au bon développement des Moules de bouchot et interviennent tout au long de leur croissance pour garantir une qualité optimale. Par exemple, le catinage consiste à entourer les pieux de filets pour que les Moules de bouchot ne soient pas emportées par les tempêtes. Les algues sont enlevées régulièrement et les invasions de prédateurs surveillées.

Après un an sur le bouchot, les moules sont cueillies mécaniquement par bateau amphibie ou tracteur pour être lavées, triées et conditionnées pour l’expédition et la vente.

La STG, Spécialité Traditionnelle Garantie, est un signe européen qui met en valeur la composition d’un produit ou son mode de production traditionnel.
Elle atteste de la spécificité et de la qualité d’un produit.

QUELS AVANTAGES POUR VOUS ?

L’homologation par l’Europe du signe de qualité européen STG assure aux consommateurs de déguster de VRAIES et BONNES Moules de Bouchot !

Choisir les Moules de Bouchot c’est consommer des produits élevés selon une culture traditionnelle, sur des mâts appelés Bouchot, ce que signifie :

 

  • Une texture de la chair très onctueuse, soyeuse et non farineuse, puisque la coquille reste très bien fermée lors des étapes de conditionnement, de transport, de stockage et de mise en vente.

 

  • La couleur crème à jaune orangé de sa chair cuite : Les moules d’élevage sont suffisamment espacées dans un volume environnemental où la nourriture phytoplanctonique se trouve abondante, ce qui leur confère une coloration de chair soutenue de crème à jaune orangé plus ou moins prononcée.

 

  • La pureté : Les « moules de bouchot » présentent une coquille propre, elles ne contiennent pas de corps étrangers (crabes, grains de sable), ni aucune odeur ou aucun goût de vase, car au moment de la pose d’une corde ou d’un boudin sur le pieu, une hauteur minimale de 30 centimètres est respectée entre le sol et le niveau inférieur de la corde ou du boudin. La moule de bouchot n’a donc pas de contact avec le sol.

 

  • Une coquille bien remplie : La répartition homogène et la faible densité des pieux sur l’estran, ainsi que le soin porté à la répartition régulière des moules sur la hauteur des pieux, permettent que la charge de moules soit étalée régulièrement sur l’ensemble de la masse d’eau disponible sur l’estran. Les moules peuvent ainsi profiter des éléments nutritifs circulant aux différentes profondeurs de la lame d’eau, ce qui permet un remplissage homogène des coquilles.

 

  • Une coquille dure : Le mode de production en zone d’exondation fréquente et l’exposition fréquente de la coquille à l’air libre et au soleil qu’il induit, entraînent son durcissement. C’est pourquoi la coquille des « moules de bouchot » présente une solidité importante.

Moules de Bouchot du Mont Saint Michel

8,00 €Prix
8,00 € par 1 Kilogramme

    Poissonnerie écailler traiteur

    ventes au détails et en gros - grossiste horeca

    Poissons crustacés coquillages caviar plateaux de fruits de mer

    Seneffe Arquennes Nivelles Wallonie Brabant flamand

    Belgique Brabant-wallon Namur Hainaut Bruxelles

    ©2020 par La Passion Du Goût.

    • Facebook
    • Instagram
    • Google Places